Appel de communications Colloque Sens de la transcendance. Sémiotique et spiritualité (2-4 juin 2020, Université Laval, Québec)

Appel de communications
Colloque Sens de la transcendance. Sémiotique et spiritualité
DATES : 2-4 juin 2020

Université Laval (Québec)

Description du colloque ENVOI.pdf

Au premier abord, on pourrait voir dans le thème proposé une exploitation mécanique de la capacité du « et » de conjoindre toutes choses. Mais la spiritualité et la sémiotique se relient de plusieurs manières fortes, parfois inattendues. Et si certains de ces liens pertinents ont commencé d’être explorés, la plupart restent encore à dégager.

Gay et Patte (2010) proposent les catégories suivantes pour rendre compte des relations entre sémiotique et études religieuses : (1) les théories de la religion qui utilisent une théorie sémiotique implicite (comme le fait Durkheim) ; (2) les théories de la religion qui utilisent une théorie sémiotique explicite (comme le fait Lévi-Strauss) ; (3) les études de produits[1] religieux qui utilisent des méthodes sémiotiques (comme dans l’application des méthodes greimassiennes à l’étude de la Bible). Il va de soi que toute religion conçoit et utilise une théorie sémiotique, plus ou moins importante, plus ou moins raffinée, plus ou moins explicite. Gay et Patte (2010 : 823) considèrent même que la sémiotique est au cœur de la religion : « since religion is fundamentally semiotic, any study of it uses or entails either an implicit or an explicit theory of semiosis. »

Nous ajouterons encore que la perspective peut être inversée : quelle est la part du religieux dans les théories et les méthodes sémiotiques ? À tout le moins, il semble bien que les deux théories fondatrices de la sémiotique entretiennent des liens étroits avec la spiritualité. On sait que Saussure connaissait, en bon sanskritiste, la philosophie indienne, et son concept de valeur est proche de la notion d’interdépendance (ou vacuité) bouddhiste ; mais, comme le mentionne Rastier (2006), on ne sait pas si la notion de valeur est un emprunt à la philosophie indienne ou simplement est en coïncidence avec celle-ci. Par ailleurs, Keane a proposé une étude « des présupposés chrétiens-protestants de l’idéologie saussurienne du signe. » (Leone, 2018a : 310). On sait que Peirce a écrit sur la théologie et sur la religion, si bien que l’on peut parler d’une « théologie de Peirce » (Leone, 2018a : 312). On peut même considérer que la critique a produit « une laïcisation de Peirce dans la construction de la sémiotique moderne. » (Leone, 2018a : 312) Leone (2018a : 312) va jusqu’à demander : « peut-on vraiment comprendre le modèle peircien de la sémiosis sans tenir compte de ses ambitions théologiques ? »

La matière sémiotique des spiritualités peut être organisée grossièrement de la manière suivante, qui dégage autant d’axes du colloque, axes qui peuvent se croiser :

  1. Axes épistémologiques : théories sémiotiques de la spiritualité ; méthodes sémiotiques pour analyser le spirituel ; applications sémiotiques à des objets spirituels.
  2. Axes « confessionnaux » et « supraconfessionnaux » (liste non exhaustive, ordre alphabétique) : agnosticisme ; arts martiaux ; athéisme ; bouddhisme ; chamanismes ; christianisme ; fondamentalismes / non-fondamentalismes ; franc-maçonnerie ; hindouisme ; islam ; judaïsme ; mysticismes / non-mysticismes ; new age; sectes ; spiritualités non instituées ; taoïsme.
  3. Axes objectaux : produits sémiotiques spirituels (par exemple, textes, images, rituels, analyses de produits spirituels, etc.) ; théories spirituelles (salut, cosmogonie, théorie du sens, de l’interprétation, etc.) ; méthodes spirituelles (prière, méditation, etc.) ; concepts spirituels (foi, grâce, etc.). L’étude des spiritualités peut donc porter sur les objets qu’elles produisent – théories, concepts, méthodes, produits sémiotiques (textes, images, sculptures, monuments, livres, rituels, etc.), etc. – ; sur les performances et performeurs qui les concrétisent ; sur les réceptions et récepteurs qui leur donnent sens.

 

Contenu des propositions de communication et date limite :

Les personnes intéressées à présenter une communication au colloque doivent faire parvenir un projet de communication par courriel, le plus tôt possible, à : M. Éric Trudel (eric.trudel@umoncton.ca) ou M. Louis Hébert, (louis_hebert@uqar.ca). Les propositions seront reçues du 1er janvier jusqu’au 30 avril 2019 au plus tard. Ce projet doit respecter les contraintes suivantes :

(1) 25 lignes au maximum ;
(2) sans notes ni bibliographie ;
(3) indication d’éléments théoriques (théoriciens, théories, concepts, ouvrages, dates) pertinents à l’objet de la communication ;
(4) indication des objectifs poursuivis et des résultats ou retombées avérés ou possibles ;
(5) indication du statut professionnel (professeur, chargé de cours, maître de conférence, doctorant, etc.) ;
(6) indication de l’établissement de rattachement (un seul ; éviter les acronymes non glosés) ;
(7) indication de l’adresse électronique ;
(8) indication de matériel technique non conventionnel requis (projecteur à diapositives physiques, rétroprojecteur, magnétoscope, etc.) ; le matériel habituel sera fourni (ordinateur, projecteur à ordinateur, connexion à Internet, sonorisation, etc.) ;
(9) accompagné d’une présentation biobibliographique de quelques lignes (10 au maximum).

Les critères de sélection sont : le lien avec le thème du colloque, l’originalité du sujet, la rigueur de la démarche et de l’argumentation, la qualité de la langue.

Langue des communications : français.

Organisateurs : Louis Hébert (U. du Québec à Rimouski), Étienne Pouliot (U. Laval), Éric Trudel (U. de Moncton, campus d’Edmundston), Georges Vasilakis (Cadir, U. de Lyon).

Comité de soutien : Mélissa Charron (U. du Québec à Rimouski), Behdad Ostowan (U. du Québec à Rimouski), Mahamadou Lamine Ouedraogo (U. Norbert Zongo).

Contacts : Louis Hébert (louis_hebert@uqar.ca) ou Étienne Pouliot (etienne.pouliot@ftsr.ulaval.ca) ou Éric Trudel (eric.trudel@umoncton.ca) ou Georges Vasilakis (vasilakis.giorgos@hotmail.gr).

Lieu : Université Laval (Québec).

Dates : du mardi 2 au jeudi 4 juin 2020.

Durée des communications : 45 minutes (dont 10 de discussion).

Prix décerné : prix de la meilleure communication d’un étudiant / d’une étudiante (si les conditions pour la tenue du concours sont réunies).

Actes : les actes du colloque seront publiés en livre.

Repas : repas du matin et du midi (aux frais de chacun) ; banquet : le vendredi soir (aux frais de chacun) ; pauses cafés matins et après-midis (aux frais du colloque).

Hébergement : dans les résidences de l’Université ou à l’Hôtel Sépia. Nous réserverons un certain nombre de chambres, mais chacun devra prendre la chambre à sa charge et réserver les dates pertinentes directement avec le lieu d’hébergement. Le stationnement est gratuit au Sépia. Le petit-déjeuner n’y est pas inclus. Le Sépia offre une navette gratuite qui va dans le Vieux-Québec, ce qui pourrait être utile pour le banquet qui s’y déroulera. Aux résidences, le petit-déjeuner est inclus ainsi que le stationnement.

* * *

Hébergement hôtelier du Service des résidences de l’Université Laval – La formule d’hébergement offrant le meilleur rapport qualité-prix à Québec!

Situé sur le campus de l’Université Laval, à seulement 15 minutes du centre-ville de Québec, l’hébergement hôtelier du Service des résidences vous propose de séjourner dans un environnement stimulant à proximité des plus beaux attraits touristiques. Pratique, économique et sécuritaire, l’hébergement hôtelier vous permettra de vivre une expérience inoubliable et de profiter de la vie culturelle à Québec et sur le campus.  Le forfait Congrès et événement est une formule pratique, très économique et parfaitement adaptée aux congressistes de passage à Québec. Nous sommes situés à quelques pas des pavillons où se tiennent les colloques et à seulement cinq kilomètres du Centre des congrès de Québec. On y accède rapidement par le transport en commun, soit les Métrobus 800 ou 801. Vous y serez en moins de 15 minutes !

Chambre universitaire standard (salle de bain partagée) (Mai à Août)

Ces chambres sont munies de deux lits simples et comportent tous les commodités habituellement offertes en hôtellerie, soit literie et serviettes, shampooing et savon, stationnement inclus, accès internet sans fil gratuit et appels locaux sans frais.

Tarif: 56,50 $ + taxes en occupation simple ou 79 $ + taxes en occupation double (*Déjeuner inclus)

Chambre universitaire supérieure (salle de bain privée) (Disponible à l’année)

Ces chambres sont munies d’une salle de bain complète, d’un lit Queens, d’un téléviseur, d’un four à micro-ondes, d’un réfrigérateur et téléphone. Elles comportent toutes les commodités habituellement offertes en hôtellerie, soit literie et serviettes, shampooing et savon, stationnement inclus, accès internet sans fil gratuit et appels locaux sans frais.

Tarif : 104,50 $ + taxes en occupation simple ou double (*Déjeuner inclus)

Vous pouvez consulter notre site Internet en cliquant sur l’hyperlien suivant :

https://www.residences.ulaval.ca/hebergement-hotelier/chambres-en-hebergement-touristique/

Pour réserver, utiliser le formulaire suivant en sélectionnant le congrès dans la liste déroulante au bas:

Colloque Sémiotique et Spiritualité  – Événement #288362

https://www.residences.ulaval.ca/hebergement-hotelier/congres-et-conferences/

Pour toute information, contactez directement le 418-656-5632 ou par courriel à hebergement@sres.ulaval.ca et spécifiez le nom de votre congrès.

[1] Les auteurs parlent de « texte », mot que nous généralisons avec « produit sémiotique ».

6η Συνάντηση Εργασίας Ελληνόφωνων Μεταφρασεολόγων

Κτίριο της Επιτροπής Ερευνών (ΚΕΔΕΑ)
Αριστοτέλειο Πανεπιστήμιο Θεσσαλονίκης
25- 27 Μαΐου 2017

Ο Τομέας Μετάφρασης του Τμήματος Γαλλικής Γλώσσας και Φιλολογίας του Αριστοτελείου Πανεπιστημίου Θεσσαλονίκης ανανεώνει την πρόσκλησή του για επιστημονικό διάλογο προς τους ελληνόφωνους μεταφρασεολόγους, διοργανώνοντας την 6η Συνάντηση Εργασίας Ελληνόφωνων Μεταφρασεολόγων στις 25, 26 και 27 Μαΐου 2017.

Διαβάστε ολόκληρη την ανακοίνωση εδώ: 6η Συνάντηση Εργασίας Ελληνόφωνων Μεταφρασεολόγων

New deadline for abstracts: June 15, 2017 | Punctum, From Theory to Methodology

New deadline for abstracts: June 15, 2017

From Theory to Methodology
Special issue of Punctum. International Journal of Semiotics
Editors: Karin Boklund-Lagopoulou and Alexandros Ph. Lagopoulos

A scientific field incorporates four levels of operations, hierarchically related and leading from the more abstract to the more concrete. The first level is that of epistemology, the integration, explicit and conscious or implicit and empirical, of a theory into one of the larger paradigms marking a historical period. On the second level, the theory thus founded on the paradigm defines the key concepts and axes of investigation. From theory follows methodology, the third level, specifying the procedures that allow the researcher to perform concrete operations on the basis of the framework installed by theory. Finally, from methodology follow the techniques that give their final form to the above operations and allow us to arrive at the formulation of concrete results. The value of a theory is demonstrated only by the results obtained by concrete analysis following this process. Debates, of course, are possible on the level of theory and their outcome may be more or less convincing, but this is only intellectually reassuring. The final determination of the value of a theory are its empirical results and their alignment with the available data.

Read the full announcement here: Punctum 3 (2). From Theory to Methodology (new deadline for abstracts)

3ο Παγκόσμιο Συνέδριο & Έκθεση Αφίσας σε θέματα Σημειωτικής και Οπτικής Επικοινωνίας 2017

3ο Παγκόσμιο Συνέδριο & Έκθεση Αφίσας σε θέματα Σημειωτικής και Οπτικής Επικοινωνίας 2017
H Σημειωτική του Branding: κουλτούρα και συνθήκες κατασκευής

3–5 Νοεμβρίου 2017
Τεχνολογικό Πανεπιστήμιο Κύπρου
Λεμεσός, Κύπρος
ιστοσελίδα: http://icsvc-conference.com/

ΠΕΡΙΓΡΑΦΗ ΚΑΙ ΘΕΜΑΤΑ ΣΥΝΕΔΡΙΟΥ:
Ο σχεδιασμός και η όλη διαμόρφωση-στρατηγική branding έχουν λάβει τα τελευταία χρόνια σε επίπεδο επιτυχίας και αναγνώρισης, σχεδόν, μυθικές διαστάσεις. Με προάγγελό του την εταιρική ταυτότητα, τη διαφήμιση, τον τρόπο ζωής και τις συμπεριφορές των καταναλωτών, την έρευνα αγοράς, την παγκόσμια εξάπλωση, «τον καταναλωτή-ως-brand», ο όρος branding προβάλλει πλέον ευρύτερος ακόμα και από τον ίδιο τον ορισμό του.
Αν και η κατασκευή branding στις σύγχρονες κοινωνίες τής μαζικής κατανάλωσης συσχετίζεται κατά κύριο λόγο με το μάρκετινγκ και τα προτεινόμενα αγαθά, ωστόσο, καθίσταται εύκολα σαφές ότι αυτό που αποκαλούμε branding συνιστά μια διάχυτη κοινωνική συμπεριφορά, η οποία προκύπτει από την ευρέως διαδεδομένη και πολυσχιδή πρακτική στο πεδίο διαμόρφωσης κουλτούρας, με ρίζες στην ιστορία όλων των ανθρώπινων κοινωνιών. […]

Κατεβάστε ολόκληρη την ανακοίνωση εδώ: ICSVC3_CALL FOR PAPERS_2017greek

ICSVC_17_Poster_Α3

Semiotic school in Bulgaria 4-11 September 2016

The XXI Early Fall School of Semiotics (EFSS 2016)

Ways of Semiotic Research

(Sozopol, Bulgaria, 4-11 September 2016)

Keynote speakers: Jacques Fontanille, Gunther Kress, Torkild Thellefsen and Bent Sørensen

The traditional semiotic school is open to early career researchers, students and PhDs in semiotics. The school will focus on the ways of semiotic research and the main program will consist in seminars, lectures, workshops, fieldwork and different other forms of sharing experience on the most academically acknowledged approaches. Participants will have the chance to present their own projects and receive valuable feedback from affirmed scholars during the PhD Marathon. The lectures will be delivered by the keynote speakers and other leading semioticians from Italy, Greece, Cyprus, and Bulgaria.

The School will host a meeting of the project “Umberto Eco in his own words”, chaired by Torkild Thellefsen and Bent Sørensen. It will consist in a Round table, open to external participants as well. The expected proposals should take as their starting point a quote from Eco. The round table will take place on 5 and 6 September.

For more information see the attached call for participation, visit the website or write to info@sociosemiotics.net

Semiotic school in Bulgaria 4-11 September 2016

Call for papers | Semiotics and Fieldwork: On critical enthographies | Special issue of Punctum

The cross-fertilization between anthropology and semiotics, stretching back to Levi-Strauss’s structural anthropology, has repeatedly reinvigorated both disciplines, all the while encouraging rapprochments and interdisciplinarity across a wide range of disciplinary fields. Ethnography, on the other hand, the once distinctive methodology of anthropological research, was a less common point of convergence between anthropology and semiotics, even though it has long been a favorite fieldwork tool of qualitative soci0-cultural researchers. Geertz’s ‘interpretative anthropology’, whereby a semiotic conception of culture as ‘webs of significance’ is coupled with the prioritization of the thick description of the pragmatics of social life, social semiotics’ emphasis on social action, context and use, as well as critical ethnography’s sensitivity to issues of agency, power and reflexivity, lay down the broad outlines of this special issue’s problematics.

More specifically, this special issue of Punctum aims to foreground the fertile interplay of semiotics and ethnography in the critical analysis and interpretation of context-bound social action and symbolic interaction, particularly as it concerns the immersive engagement with sites and microcosms non-discernible by other means of research, that enriches our non-reductive understandings of the contemporary. Welcoming both ethnographically based semiotic research and semiotically informed ethnographies, as well as relevant theoretical elaborations, we encourage the authors’ focus on the lived experience of meaning, the processes of contestation/negotiation/construction of meaning, hybridity and performativity, agency and reflexivity, grounded theory and concept production.

 

Prospective authors should submit an abstract of approximately 300 words by mail to Eleftheria Deltsou (eldelt@uth.gr) and Fotini Tsibiridou (ft@uom.gr) including affiliation and contact information. Αcceptance of the abstract does not guarantee publication, given that all research articles will be put through the journal’s peer review process.

 

Timeline

Deadline for abstracts: May 31, 2016

Notification of acceptance of the abstract: June 15, 2016

Deadline for submission of full papers: September 15, 2016

Final revised papers due: December 15, 2016

Publication: Volume 2, Number 2 (December 2016)

Θερινό Σχολείο Σημειωτικής του πολιτισμού και Juri Lotman

Τα μέλη της ΕΣΕ που επιθυμούν να υποβάλλουν αίτηση για παρακολούθηση -με υποτροφία της Εσθονικής κυβέρνησης- Θερινού σεμιναρίου «Juri Lotman and the Semiotics of Culture» καλούνται να συμβουλευτούν αρχικά την ιστοσελίδα http://www.studyinestonia.ee/scholarships-short-courses και στη συνέχεια την ιστοσελίδα του Θερινού Σχολείου Σημειωτικής.

http://www.ut.ee/en/admissions/juri-lotman-and-semiotics-culture

Η επιχορήγηση αφορά τόσο βραχυπρόθεσμη (1-9 ημέρες) όσο και μακροπρόθεσμη κινητικότητα (10 ημέρες έως 10 ημερολογιακούς μήνες). Το ύψος της υποτροφίας είναι 45 ευρώ ημερησίως / 422 ευρώ μηνιαίως.

Για περισσότερες πληροφορίες συμβουλευτείτε το site: https://webmail.auth.gr/imp/dynamic.php?page=mailbox#msg:QVVUSC1NQUlMLm5ld3M;1671